Un monde dans lequel ta naissance décide de ta forme future.
 

Partagez | 
 

 Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yepa
Lieutenante des Félidés - Jeune femme craintive
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 17

Feuille de Personnage
Âge: 20 ans
Animal: Panthère des neiges
Relations:

MessageSujet: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   Dim 14 Sep - 11:07














 ❝ Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? ❞
Feat Ollmhór





Yepa se réveilla en sursaut. En dormant, elle avait roulé hors de son lit et s'était écrasée par terre. Toute endolorie, elle se redressa sous le regard moqueur d'une guerrière qui était en train de se préparer. En grommelant, elle s'extirpa de ses draps, qui formaient un cocon autour d'elle. Comme d'habitude, elle était trempée de sueur. Elle se leva, ses draps sous le bras. D'un geste sûr, elle les balança sur le sommier, puis alla chercher des affaires. Des affaires convenables bien entendue, puisque elle n'oserait jamais sortit en mini short et en débardeur. Elle fouilla dans le placard et récupéra un pantalon et une tee shirt, qu'elle s'empressa d'enfiler.

Une fois habillée, elle se fit une tresse et sortit dehors. La pluie tombait dru, ce qui ne l'empêcha pas s'avancer. L'eau était tiède et beaucoup plus chaude que celle de la rivière, à sa grande joie. Depuis sa mésaventure, elle n'osait pas s'approcher trop près des chutes d'eau, de peur de refaire une plongeon. La Félidé devait, malheureusement allait rincer ses draps, qui commençait à sentir mauvais. Elle rentra dans le dortoir, attrapa sa couverture et commença à prendre la direction de la rivière.

Elle sortit du camp toujours sous sa forme humaine. Vu qu'elle ne pouvait pas se transformer, sous peine de déchiqueter sa literie, ce qui était légèrement embêtant. En soupirant, elle accéléra l'allure. Au bout de trois bons quarts d'heure de marche, elle arriva devant la rivière. Elle s'avança prudemment mais s'arrêta à un mètre du bord. Elle allait s'agenouiller et  balancer le paquet volumineux qu'elle se trimbalait quand elle repéra une silhouette près de la forêt. La lieutenante fit semblant de ne rien avoir, mais surveilla tout de même la rive en question. C'était le côté des Naturels, donc elle ne reverrait certainement pas Luna.

La jeune fille commença à frotter rageusement le tissu qui était jaune. Le temps s'était un peu calmé, même si le ciel était gris, presque noir. Elle se sentit soudain glisser, et se retrouva pour la deuxième fois à l'eau. Elle faillit hurler, mais se retint. Voyant que ses draps, entraînés par le courant, allaient voir ailleurs si il y étaient, elle nagea à leur poursuite. Elle les rattrapa enfin, sur la berge opposée. Elle sortit de l'eau, s'essora les cheveux et inspecta sa literie, qui était déchiqueté. En soupirant, elle évalua l'étendue des dégâts. Elle murmura, pour elle même.

" Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? Qu'est ce que j'ai bien pu faire aux dieux félins pour mériter une poisse pareille ? "

|Oui, j'aime bien quand Yepa se retrouve à l'eau x)|



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dernière édition par Yepa le Lun 15 Sep - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollmhór
Chef des Naturels ▬ Correcteur sur pattes
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 18
Localisation : Techniquement, je suis aux toilettes.

Feuille de Personnage
Âge: 24 ans
Animal: Cerf
Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   Lun 15 Sep - 17:08














 ❝ Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? ❞
Feat Yepa




C'était lors d'un beau matin, un beau et calme matin comme Ollmhór en avait connu tant d'autres. Bon, à vrai dire, il ne vit pas le matin du premier coup vu qu'il se réveilla étalé au fond de sa tanière, avec ,pour seul indice que le matin pointait, les cris joyeux des initiés qui résonnaient dans la dépression où se trouvait son camp. Il se décida à devoir se lever; il était le chef des Naturels, quand même! il ne pouvait pas rester là à dormir jusqu'à ce que le soleil soit haut dans le ciel.

Il s'étira donc, avant de se rendre compte que le soleil était en fait seulement à peine émergé de l'horizon.

"Ah! J'ai eu peur que le soleil soit déjà de l'autre côté du camp!, dit-il à un de ses amis qui passait. Ce dernier rigola en retour au commentaire de son Chef:
-Mais ne t'inquiète pas, nous sommes plus surpris que toi que tu te sois levé avant que le soleil dépasse les arbres."

Amusé par cette réponse, Ollmhór essaya de paraître sérieux... Sans succès; il se contenta donc d'un "tsss" amusé, avant de se décider alors de désigner les partouilles de la journée. Il partit ensuite faire un tour dans son territoire, histoire de se dégourdir les pattes. Après s'être assez enfoncé dans la forêt, il décida de s'arrêter encore une fois sur la beauté de son territoire, comme il le faisait si souvent. D'un côté, il entendait le doux clapotis de la rivière proche, tandis que de l'autre il distinguait le bruissement des feuilles mêlés des cris guerriers de ses Initiés qui s'entraînaient dans la Plaine, non loin de là. Tout était si calme... Quand tout à coup, il entendit un cri de détresse, qui était mêlé à un soupçon de surprise, et aussi un peu d'habitude.

Sans plus réfléchir au pourquoi du comment de ce à quoi ressemblait le plus ce cri parmi tous les cris possibles, il s'élanca dans sa provenance et vit... Un drap. Oui, un drap emporté par le courant. Mais ce drap était suivi d'une autre forme, celle d'un ou d'une humaine. Peuh, se dit-il. Ce n'est qu'une humaine simple, de toute façon. Puis se rendit compte qu'il ne perçevait pasl'odeur caractéristique des simples humains. Mince, ce n'est pas un de ces monstres! Il faut le sauver! Après une courte réflection sur la forme la plus adaptée pour ce sauvetage, il traversa le courant en esquissant un crawl sous sa forme humaine. Quand il fut arrivé au milieu de l'eau, quelle ne fut pas sa surprise de la voir s'essorer tranquillement les cheveux sur l'autre rive! Quand il arriva à ses côtés, il fut frappé par l'intensité des yeux félins qui le regardaient fixement.

"Qui êtes-vous? Demanda-t-il à cette inconnue. Qu'est-ce qui vous est arrivé?"


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
{Prononcer "Olmeaur"}

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 rendeer Ollmhór, à votre service rendeer 


Dernière édition par Ollmhór le Mar 16 Sep - 5:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yepa
Lieutenante des Félidés - Jeune femme craintive
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 17

Feuille de Personnage
Âge: 20 ans
Animal: Panthère des neiges
Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   Lun 15 Sep - 19:06














 ❝ Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? ❞
Feat Ollmhór





Yepa sursauta en entendant une voix grave qui venait de derrière elle. Elle se retourna, rougissante et le dévisagea avec des grands yeux ronds. Il était grand, très grand. Il devait au moins avoisiner les deux mètres, à vu de nez. Il avait des yeux bleus, des cheveux châtains. Elle frissonna. Il sentait le Naturel à plein nez, ce qui était mauvais pour elle. Elle soupira, attrapa son drap et  leva les yeux vers lui. Elle ressemblait à une enfant, prit sur le fait en train de manger des bonbons. Elle inspira, puis murmura, sa timidité reprenant le dessus.

" Je m'appelle Yepa. Elle désigna la rive du côté des Félidés, puis continua, dans un souffle. J'étais en train de laver mes draps, sauf que j'ai dérapé. Ma literie a été entraîné par le courant et voilà. "

La lieutenante soupira, puis jeta un coup d’œil sur la rive d'où elle venait. Elle voulait éviter de se faire prendre en train de taper la discute avec un Naturel. Déjà que sa côté de popularité n'était pas en hausse, elle risquait de se faire déchiqueter par les membres du Clan. Elle se redressa, la chose qui lui servait de draps quelques heures auparavant. En coinçant son paquet sous un bras, elle réussit à défaire sa tresse, laissant ses cheveux retombés librement dans le creux de son dos. Elle les secoua un peu, puis se tourna vers l'homme qui lui faisait face. Elle s'avança près du bord et s'installa sur un rocher. Elle avait comme ça une vue sur l'ensemble de la rivière.

" Tu ressembles un peu au souvenir que j'ai de mon frère. Elle fit une pause et continua. En plus grand. Et sans les oreilles de jaguar aussi. "

Surprise de ce qu'elle venait de dire, elle mit la main devant sa bouche. Depuis cette nuit fatidique, elle n'avait jamais parlé de ce qui s'était passé. A personne. Pas même aux braves gens qui l'avaient recueillis. et là, d'un coup, elle se mettait à blablater avec un inconnu, dont elle ne connaissait même pas le nom qui plus ait ! saisie d'une envie de se donner une baffe, elle se retient. De justesse. Mal à l'aise, la jeune fille se trémoussa et regarda droit devant elle. Elle ne voulait pas penser aux cadavres et ..... Elle sentit que les larmes montaient en elles. Vite, trouver un truc drôle !! Elle pensa à la tête de l'homme quand il avait vu en train de s'essorer les cheveux, ce qui lui redonna le sourire. Pendant quelques secondes.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollmhór
Chef des Naturels ▬ Correcteur sur pattes
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 18
Localisation : Techniquement, je suis aux toilettes.

Feuille de Personnage
Âge: 24 ans
Animal: Cerf
Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   Sam 4 Oct - 11:34














 ❝ Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? ❞
Feat Ollmhór




"Je m'appelle Yepa, déclara la jeune femme en désignant le rive des Félidés. J'étais en train de laver mes draps, sauf que j'ai dérapé. Ma literie a été entraîné par le courant et voilà."

Aah, c'était donc pour ça qu'elle s'était si bien débrouillée dans la rivière; elle ne faisait pas partie du clan des mammifères marins ou autre chose d'aussi improbable, mais elle faisait partie du Clan des Félidés. Yepa... Pourquoi ce nom rappelait-il quelque chose à Ollmhór? Il leva la tête vers la rive des Naturels en se demandant comment il allait expliquer le fait qu'il soit détrempé de la sorte... Non, il ne regardait pas la forêt en elle-même: il fixait un point au-delà de celle-ci, bien au delà de ce monde, il regardait le rien absolu, il avait temporairement abandonné l'usage de ses yeux pour se concentrer sur ce souvenir qui l'assaillait. Des cadavres, une personne à peine reconnaissable portant des oreilles de Jaguar... Mais ce n'était pas son souvenir! D'où pouvait-il provenir? Il n'avait jamais connu aucun hybride du Jaguar... Cerait-ce un souvenir de cette Yepa? Si c'était le cas, c'était vraiment étrange. Après une éternité à avoir fixé cette forêt, il se détourna en se demandant combien de temps il était resté planté là. Après avoir réussi à chasser l'image de la multitude d'arbres qui persistait sur sa rétine, il se rendit compte du regard félin braqué sur lui. Oups! se dit-il. On dirait qu'elle attend une réaction de ma part. Après une courte réflexion, il décida de dire la vérité à la jeune femme aux cheveux frisés à cause de l'eau qui le regardait si intensémént. "Heu... Excuse-moi, tu as dit quelque chose? Lui demanda-t-il en se grattant l'arrière du crâne, signe de son profond malaise. Je suis vraiment confus, on dirait bien que mon esprit a quitté la forêt pendant quelques instants." Pour aller visiter tes souvenirs, apparemment.

Après une réponse du type "Rien, laisse tomber", Ollmhór décida de faire ses adieux à cette étrange jeune femme et de rentrer au Camp. Il était resté tellement longtemps là-bas, immobile sous les rayons brûlants du zénith, que sa fourrure était à présent entièrement sèche. Si je peux vraiment entrer dans les pensées de gens, il faut que j'exploite ce don, songea-t-il. Il avait aussi pu ressentir le malaise qui avait parcouru Yepa lorsqu'elle avait désigné le Territoire des Félidés. Est-ce que ça marche avec d'autres personnes? Et avec les rêves de ces derniers? Il devait s'en assurer.

Après une après-midi normale (hors mis les pensées concernant ce possible don, qui étaient constamment présentes en arrière-plan), le soir arriva enfin. Je vais enfin pouvoir savoir si j'ai la capacité d'intégrer les rêves des gens.

L'espace d'un battement de paupières, il se sentit tomber... Pour arriver dans une herbe douce et moelleuse. Est-ce que je suis dans son rêve? se demanda-t-il avant d'entendre du bruit dans les fougères proches. Le temps de tourner la tête vers la gauche, et une panthère fondit sur lui. La seule chose qu'il eut le temps de voir fut ses pattes de cerf, et des yeux étrangement familiers. J'ai vraiment réussi à rentrer dans son rève? Est-ce que Yepa rêve? Il décida de décliner son identité avant de se faire dévorer par cette panthère.

"Arrête, c'est moi, Ollmhór!"

Mais je rêve peut-être que j'ai pénétré son rêve...


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
{Prononcer "Olmeaur"}

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 rendeer Ollmhór, à votre service rendeer 


Dernière édition par Ollmhór le Sam 4 Oct - 16:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yepa
Lieutenante des Félidés - Jeune femme craintive
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 17

Feuille de Personnage
Âge: 20 ans
Animal: Panthère des neiges
Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   Sam 4 Oct - 15:46














 ❝ Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? ❞
Feat Ollmhór





Yepa, attendant toujours une réponse, tourna la tête vers l'homme, qui fixait la forêt des Félidés, sans cligner des yeux une seule fois. Voyant qu'il ne bougeait pas, elle se mit sur la pointe des pieds et passa une main devant ses yeux. Rien. Pas même un frémissement. Plus qu'un inquiète, elle faillit lui donner une baffe, mais se retint. Elle préférait éviter qu'il se réveille et la fasse dégager de son territoire à coup de pieds. Aussi, elle retourna s'asseoir sur sous caillou, en attendant misérablement.

" Heu... Excuse-moi, tu as dit quelque chose ? Je suis vraiment confus, on dirait bien que mon esprit a quitté la forêt pendant quelques instants."

La jeune femme le dévisagea, puis haussa les épaules, comme si elle s'en fichait, bien que ses paroles l'a blessait. Si il avait besoin de s'en aller, il n'avait qu'à lui dire, au lieu de lui inventer un mensonge pareil ! Elle le vit s'en aller, après l'avoir saluer. en soupirant, elle se changea en panthère et attrapa son linge entre ses crocs. Elle sauta dans l'eau et nagea vers l'autre rive. Une fois du bon côté de la frontière, elle retourna au camp, où elle sécha.

Elle avait faim, n'ayant pas manger de la matinée, mais préféra laisser sa part aux enfants. L'hiver s'annonçait rude, et elle préférait qu'ils mangent bien, avant de devoir se priver. Au pire, elle pourrait retourner chercher une ou eux proies. Elle rentra dans le dortoir, alla déposer ses affaires dans la corbeille et fouilla les armoires à la recherche de draps plus ou moins propres. Quand elle eut trouver, elle les mit sur son lit, où elle s'assied. Les événements de la matinée l'avaient épuisé et elle rêvait d'une petite sieste. Malheureusement, elle avait des patrouilles à gérer, des corvées à donner.

La lieutenante se leva avec peine et sortit à l'ai libre. Plusieurs guerriers baillaient aux corneilles. D'un voix qui, pour une fois était forte, elle leur ordonna de partir en patrouille de chasse. Ils partirent, en la regardant d'un air bouché bée. A priori, ils n'avaient pas l'habitude de la voir ainsi. Le reste de la journée se déroula normalement. Finalement, lorsque la nuit commença à tomber, elle fut l'une des premières à aller se coucher. épuisée, elle s'endormit comme une masse, sans même prendre le temps de se déshabiller.

Dans son rêve, elle se trouvait sous sa forme humaine, dans une immense forêt, aux reflets émeraudes. Elle marchait, jusqu'à une petite maison, qui paraissait conforme à celle où elle avait vécu ses six premières années. Elle poussa l porte et découvrit l'intérieur, exactement comme elle l'avait laissé. Le corps du meurtrier était toujours là, ou plutôt, ce qu'il en restait. Le couteau de cuisine était planté au sol, recouvert d'une fine pellicule rouge. Elle le sortit et le toucha du bout des doigts. Du sang.en frissonnant, elle le reposa au sol et sortit dans le jardin. Elle retrouva la trace de sang séché, qu'elle avait faite il y a 14 de cela.

Soudain, elle entendit un craquement. Aussitôt, elle se changea en panthère et s'avança vers l'intrus, furieuse. Elle lui sauta dessus et prête à le tuer, s'arrêta de justesse quand elle entendit la voix de l'homme qui l'avait accosté le matin même.

"Arrête, c'est moi, Ollmhór! "

La Félidé s'écarta, méfiante et se transforma. Elle le dévisagea froidement, le couteau de cuisine dans la main. Elle savait parfaitement sans servir, et n'hésiterai pas à sans servir.

" Je n'ai pas de preuves de ce que tu avances. Si tu es le Naturel que j'ai rencontré ce matin, prouves le, en répondant à ma question : Où étais-je la première fois que tu m'as vu ? "





© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollmhór
Chef des Naturels ▬ Correcteur sur pattes
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 18
Localisation : Techniquement, je suis aux toilettes.

Feuille de Personnage
Âge: 24 ans
Animal: Cerf
Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   Sam 4 Oct - 16:32














 ❝ Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? ❞
Feat Ollmhór




"Je n'ai pas de preuves de ce que tu avances. Si tu es le Naturel que j'ai rencontré ce matin, prouves le, en répondant à ma question : Où étais-je la première fois que tu m'as vu ?"

En se relevant péniblement, Ollmhór s'ébroua et se transforma en humain, sous le regard dubitatif de la transformiste de la Panthère. Je n'ai aucun moyen de savoir si je suis dans mon propre rêve, ou si je suis dans le sien, se dit-il en se rendant compte qu'elle savait aussi bien que lui ce qu'il s'était passé le matin. Il y a un seul moyen de le savoir... Mais d'abord, répondons à sa question.

"En quoi cela va-t-il t'être utile? Si je suis un fruit de ton rêve, je saurai forcément tout ce que tu sais." Autant faire le personnage de rêve. "Mais ça marche aussi pour moi. Si je peux te dire le nom de mon lieutenant, alors tu voudras bien croire que je suis vraiment Ollmhór? Et je te demanderai aussi de me donner le nom de... Hmm... Ton Chaman, que je ne connais pas.

Oui, après réflexion, ça paraissait être une bonne idée. Enfin, seulement si cette Yepa acceptait sa proposition. Mais une autre chose l'intriguait... Pourquoi avait-elle un couteau recouvert de sang? T'as le couteau ou pas, au final? Le pire était qu'elle avait l'air de savoir s'en servir. Est-ce que, si je suis blessé dans mon rêve, je le suis aussi pour de vrai? Si c'était le cas, alors la frontière entre rêve et réalité était encore plus mince qu'il ne l'imaginait.

En étudiant le décor de ce rêve (qu'il soit le sien ou pas), il se rendit compte de la couleur vert émeraude des arbres de la forêt, et perçut des vagues de quelque chose d'indescriptible... Ce n'étaient pas des vagues de chaleur, ni des vagues d'air, mais plutôt de... Sentiments. Venant de la direction de Yepa, elles le faisaient ressentir un sentiment étrange, mêlé d'une multitude de sensations et de pensées. Elles faisaient vibrer tout son corps, avant de s'arrêter brusquement, comme si quelqu'un se rendait compte de leur publicité et voulait les garder uniquement pour lui-même. Est-ce que Yepa s'est rendu compte que je la sondais? Apparemment oui, vu le voile de brume et de confusion qui obstrue l'accès à ses pensées et à ses sentiments.

"Yepa... Tout compte fait, au lieu de vérifier mutuellement nos idéntités, j'ai quelque chose à t'avouer." Il déglutit bruyamment. "Ce matin, à côté de la rivière, j'ai capté ton souvenir. Tu sais, celui avec les cadavres et les oreilles de Jaguar? Oh, et j'ai aussi capté ton malaise quand tu as pensé que ta réputation prendrait un sacré coup si on te prenait à discuter avec moi. C'était la première fois que j'arrivais à sonder quelqu'un comme ça, alors j'ai essayé de pénétrer tes rêves, pour voir où s'arrétait mon pouvoir." Une idée germa dans son esprit: "Je te donne rendez-vous demain à l'endroit exact où tu es tombée dans la rivière, pour vérifier que je n'ai pas fait que rêver de toi. Et pour en être encore plus certain, tu devras lancer un caillou dans l'eau quand tu me verras. D'accord?"

En espérant que ça marche...


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


_________________
{Prononcer "Olmeaur"}

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 rendeer Ollmhór, à votre service rendeer 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yepa
Lieutenante des Félidés - Jeune femme craintive
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 17

Feuille de Personnage
Âge: 20 ans
Animal: Panthère des neiges
Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   Sam 4 Oct - 18:16





Yepa s'écarta en voyant que le cerf de transformait. En effet, l'homme qui lui faisait face ressemblait à si méprendre au Naturel du matin, mais elle préférait éviter de baiser sa garde. Et si c'était un Chasseur déguisé ? Bien sûr, c'était un hybride, mais tout pouvait se passer dans un rêve, non ?

" En quoi cela va-t-il t'être utile? Si je suis un fruit de ton rêve, je saurai forcément tout ce que tu sais.Mais ça marche aussi pour moi. Si je peux te dire le nom de mon lieutenant, alors tu voudras bien croire que je suis vraiment Ollmhór? Et je te demanderai aussi de me donner le nom de... Hmm... Ton Chaman, que je ne connais pas. "


La jeune femme hésita un instant. Elle était confuse. Peut-être qu'en réalité, il disait la vérité le matin même, en affirmant qu'il avait plongé dans ses souvenirs ? Des milliers de pensées tourbillonnaient dans sa tête. Perdue, elle se laissa tomber au sol. Soudain, elle sentit comme une sorte d'intrusion, d'envahissement. Elle érigea aussitôt des barrières mentales, bloquant ses émotions. Ses pensées n'appartenaient qu'à elle seule et à personne d'autre.

" Yepa... Tout compte fait, au lieu de vérifier mutuellement nos identités, j'ai quelque chose à t'avouer. Ce matin, à côté de la rivière, j'ai capté ton souvenir. Tu sais, celui avec les cadavres et les oreilles de Jaguar ? Oh, et j'ai aussi capté ton malaise quand tu as pensé que ta réputation prendrait un sacré coup si on te prenait à discuter avec moi. C'était la première fois que j'arrivais à sonder quelqu'un comme ça, alors j'ai essayé de pénétrer tes rêves, pour voir où s’arrêtait mon pouvoir. Je te donne rendez-vous demain à l'endroit exact où tu es tombée dans la rivière, pour vérifier que je n'ai pas fait que rêver de toi. Et pour en être encore plus certain, tu devras lancer un caillou dans l'eau quand tu me verras. D'accord ? "

La lieutenante le foudroya du regard. Bon, au moins maintenant, elle savait qui avait tenté de s'introduire dans sa tête. Elle réfléchit quelques secondes, puis acquiesça. Au moins, elle aurait une excuse pour échapper à ses obligations. Elle se détourna sèchement et s'enfonça dans la forêt, revenant vers la chaumière. Elle fit le tour et alla s'agenouiller dans le jardin, envahi de mauvaises herbes. Elle les arracha, puis recommanda les âmes de ses parents aux dieux félins, chose qu'elle n'avait pas faite depuis trop longtemps.


             

 ******************************************


La jeune femme ouvrit les yeux, les joues légèrement humides. Elle s'essuya les yeux, renifla et s'extirpa de son lit. Des élancements de douleur la firent se cabrer en arrière. Elle avait mal aux dos, surtout au niveau des épaules. Elle lâcha un grognement puis se leva et sortit dehors. L'air frais lui fit du bien. Elle se dirigea vers l'entrée du camp, donnant ses consignes aux guerriers qu'elle croisait. Une fois à l'abri du regard des autres, elle se changea en panthère et commença à courir. Elle arriva finalement à la frontière.

Impatiente, elle reprit sa forme humaine, gardant des oreilles de panthère. Elle s'installa sur une pierre et attrapa un caillou plat, qu'elle lança dans l'eau. Il coula aussitôt, sans même rebondir une seule fois. Elle en ramassa un autre, plus plat, et le lança dans l'eau. Cette fois ci, il rebondit deux fois. Toute contente, elle continua à faire des ricochets, en attendant que le Naturel daigne venir, si elle n'avait pas rêver.





_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dernière édition par Yepa le Sam 4 Oct - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? |Feat Ollmhór |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ?..
» Pourquoi es tu comme ça avec moi ? | feat Moby
» Pourquoi c'est toujours à moi qu'arrive ce genre de choses? (demande de RP)
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Tribu des Naturels :: Terres des Naturels :: Rivière-